Biloxi 48
Distribution

D' Alain Berenboom

Adaptation du roman, mise en scène et scénographie Christine Delmotte

Avec Daphné D'Heur & Fabrice Rodriguez

Direction technique et éclairages Nathalie Borlée

Bande Son : Daphné D'Heur
Collaboration à la scénographie Noémie Vanheste

Assistanat à la mise en scène Bérénice Bouregba

Assistanat à la scénographie Milena Valachs

Régie : Melvin Taïder

Production & administration Charlotte Dumont

 

Dates de création
Du 12 novembre au 12 décembre 2015
Théâtre de la place des Martyrs
Dates de tournées
Le 01 juillet 2016
Festival de Stavelot
Le 10 et 11 août 2016
Festival de théâtre de Spa
Les 14 et 15 août 2016
Festival Bruxellons
Le 22 février 2017
Au Centre Communautaire Laïque Juif
Le 23 février 2017
Au Centre Culturel de Soignies
Le 05 mai 2017
Théâtre de Liège
Le 10 octobre 2017
La Cité Miroir (Liège)
Les 19 et 20 octobre 2017
A la Vénerie (Bruxelles)
Monsieur Optimiste

A la mort de ses parents, Alain Berenboom décide de ranger les archives familiales. Au fil des découvertes se dessine le portrait d’un père original et aventureux. Ensemble, ses parents vont surmonter beaucoup d’épreuves; de leur voyage de noces sous les bombardements à une amitié imprudente avec un Allemand qui se révèle espion du IIIe Reich, de la perte de la sœur cadette dans le ghetto de Varsovie à la clandestinité.  Dans ce spectacle poignant à l'humour acéré, c’est bien sûr l’Histoire du XXe siècle qui se dessine en filigranes.  En 2013, ce récit autobiographique a reçu le prix Rossel.

Émotions et réflexions seront en partage pendant ce spectacle.

 

Ce roman d’Alain Berenboom m’a particulièrement touché. Dire JE est puissant, c’est une force qui permet de se dévoiler pour mieux comprendre, enfin, son humanité.

 

Adapter un roman à la scène est, pour moi, une aventure en soi. Entre respect de l’œuvre et découvertes de potentialités théâtrales, la route vagabonde, sinueuse, au cours du long processus de travail… Découvrir petit à petit quelles scènes nous touchent, nous interpellent, donnent du sens… Comment se servir de cette prose et de son humour si particulier… Certains passages de ce livre me procurent une émotion rare, liée à ma propre vie. Cette époque (la guerre 40-45) m’a marquée en profondeur. Les souvenirs d’autrui peuvent façonner une vie. L’histoire de mes grands-parents paternels et maternels me hante encore aujourd’hui.

 

Nous travaillons avec les documents retrouvés par Alain Berenboom chez ses parents : photos, lettres, écrits personnels, imprimés administratifs, objets d’autrefois. Toutes les théâtralités sont possibles, les mélanges de styles, les différents rapports au public : Le théâtre d’objets par exemple sera propice pour nous révéler certaines situations des shtetls de Pologne. Les figures de chaque membre de la famille des parents d’Alain seront mises en valeur par le théâtre d’ombres.  Les ombres, entre vie et mort, entre souvenirs et oublis, disparition – réapparition, mysteÌ€re et épouvante, douceur et enfance... Le travail de Christian Boltanski nous a beaucoup inspiré pour cette scénographie.

 

Le travail sonore est essentiel. C’est une période ouÌ€ la radio avait une importance énorme. Nous en tiendrons compte en entendant des extraits de ce qui se diffusait dans les chaumieÌ€res. Archivés ou réinventés, nous plongerons dans cette époque avec ses jeux radiophoniques, ses animateurs, ses débats politiques. Des chants yiddish nous accompagneront régulieÌ€rement pour nous glisser dans cette ambiance si particulieÌ€re.

 

Surtout, transmettre ces histoires aÌ€ toutes et tous, quel que soit l’aÌ‚ge, pour ne pas les oublier.

 

Retrouvez l'interview de Christine Delmotte et Alain Berenboom, dans l'émission "Jour de relâche"

 

 

Christine Delmotte, adaptation du roman, mise en scène et scénographie.

Production

Une création de la Compagnie Biloxi 48, en coproduction avec le Théâtre de la Place des Martyrs. Avec l’aide de la Commission  Communautaire française et le Ministère de la Communauté française – Direction générale de la culture, Service Théâtre.